Relance de l’Observatoire du foncier et de l’habitat

Relance de l’Observatoire du foncier et de l’habitat

SUIVEZ-NOUS

Publié le 4 mai 2017

Outil de veille et d’anticipation autour du projet d’aéroport, l’observatoire du foncier et de l’habitat a été institué par les différents acteurs concernés en 2004, au moment du lancement des études du dossier préalable à l’enquête publique.

 

 

Campagne ©Region des Pays de la Loire-S. DACHER

Campagne ©Région des Pays de la Loire-S. DACHER

 

Dans le contexte d’expansion spatiale de la métropole nantaise, le projet d’aéroport a constitué dès l’origine un élément à intégrer dans les stratégies foncières et patrimoniales, des acteurs économiques et des collectivités locales. C’est pourquoi, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de Loire-Atlantique (anciennement DDE), en charge des questions foncières en lien avec le futur aéroport, avec l’appui de l’agence d’urbanisme de l’agglomération nantaise (AURAN), avait décidé de proposer aux collectivités locales et aux acteurs du monde socio-économique de réaliser un observatoire du foncier et de l’habitat.

 

Son but était de suivre les évolutions du territoire par rapport à quatre grands objectifs consistant à répondre aux aspirations et besoins des populations actuelles et futures, à pérenniser l’activité agricole, à maîtriser les évolutions des marchés de l’habitat et à veiller à l’équilibre du développement économique.

 

Un groupe de travail partenarial a ainsi été constitué avec pour mission de favoriser le partage de l’information, d’analyser les dynamiques sociales et territoriales, d’aider à la décision publique, et de contribuer aux réflexions prospectives. Cet observatoire des évolutions du territoire a permis d’aboutir à une vision partagée de celui-ci en devenant un dispositif pérenne de référence. Un panel d’indicateurs significatifs a été élaboré et deux publications ont été réalisées. Une première, à l’échelle de la Communauté de communes d’Erdre et Gesvres, a vu le jour en 2007, avec un programme de travail jusqu’en 2012 (télécharger le rapport de la 1ère phase : État des lieux et dynamiques en œuvre à l’échelle de la Communauté de Communes d’Erdre et Gesvres). Une deuxième, sur un périmètre élargi et prenant en compte un cinquième objectif autour de l’enjeu des mobilités et de l’accessibilité, a suivi (télécharger le rapport de la 2ème phase : Éléments pour la prospective territoriale des territoires d’accueil du projet).

 

Le programme de ce deuxième opus arrivant à échéance en 2017, les acteurs concernés ont décidé d’engager dès à présent une troisième étape visant à accompagner le projet d’aéroport pendant sa phase de réalisation et d’élargir le périmètre d’observation et de réflexion au territoire directement concerné par le transfert de Nantes-Atlantique.

à lire également

Syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest

Syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest