L’État, le droit et la démocratie empêchés

L’État, le droit et la démocratie empêchés

SUIVEZ-NOUS

Publié le 22 mai 2017

L’Etat, le droit, la démocratie empêchés à Notre-Dame des Landes ?  C’est la question que pose Bruno Hug de Larauze dans une note rédigée pour la Fondapol

 

 

L’État, le droit, la démocratie empêchés Note Fondapol

 

 

Pas un projet d’infrastructures n’a été autant étudié, analysé, expertisé. 500 000 citoyens ont voté et pourtant les travaux n’ont pas encore débuté.

 

Comment en est-on arrivé à cette situation ? Y a-t-il eu réellement faillite du processus démocratique et remise en cause par une minorité ?

 

La Fondapol s’est intéressée à ce sujet qui est devenu un symbole et pourrait bien conditionner la réalisation d’autres infrastructures. Elle a sollicité Bruno Hug de Larauze, PDG de IDEA Groupe et président du Club des Trente (Think Tank d’un réunissant les dirigeants d’ETI du Grand Ouest) et de Ouest Logistique. Il est l’un des rares porteurs du projet à avoir suivi le dossier de près depuis plus de 15 ans et son regard de chef d’entreprise reconnu et respecté n’en est que plus intéressant.

 

Rappel des faits, du processus de décisions et des procédures réglementaires, traitement journalistique, relais politiques et médiatiques, cette note amène à s’interroger sur les étapes d’un projet d’infrastructure qui doit servir de leçon afin d’éviter de tels atermoiements, et ce très rapidement car nul doute que c’est déjà l’un des premiers dossiers d’infrastructures à gérer du nouveau Président de la République et du gouvernement.

 

=>  Télécharger la note Notre-Dame des Landes : l’État, le droit, la démocratie empêchés sur le site de la Fondapol 

à lire également

Syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest

Syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest