Les entreprises du Maine et loire veulent se faire entendre !

Les entreprises du Maine et loire veulent se faire entendre !

SUIVEZ-NOUS

Publié le 12 avril 2017

L’Aéroport du Grand Ouest sera un atout économique pour l’ensemble des entreprises des 2 régions qui pourront disposer à la fois de nouvelles destinations et de nouveaux services plus adaptés aux attentes des passagers. Présenter l’intérêt de l’Aéroport du Grand Ouest pour les citoyens et les territoires des 2 régions, c’est l’un des axes de la feuille de route fixée par les élus pour 2017 au SMA. Marc Bouchery, son Directeur était à la CCI de Maine et Loire le 7 avril dernier pour expliquer ces éléments.

 

2017_04_12_intervention_MB_CCI49

 

 

Avec près de 350 000 habitants du Maine et Loire qui utilisent l’aéroport de Nantes-Atlantique, le repositionnement du futur aéroport plus proche de l’Anjou est un enjeu important pour les entreprises du département. Même si beaucoup d’entre elles vont encore prendre l’avion à Orly, nul doute que l’aéroport du Grand Ouest sera plus adapté aux entreprises du Maine et Loire que Nantes-Atlantique. Moins loin, plus accessible en évitant la métropole nantaise, les chefs d’entreprises attendent pourtant de voir les conditions d’accès avant de se prononcer. « Comme beaucoup, nous attendons de voir comment nous serons reliés à cet aéroport et quelles en seront les conditions d’accès » explique Eric Grelier le Président qui n’élude par les incertitudes des temps de parcours pour accéder à Orly même si l’offre est beaucoup plus importante.

 

A ce titre, la présentation des dessertes du futur aéroport par la route et le rail, la volonté du SMA de prendre en compte les besoins des territoires limitrophes dans les études qui vont être lancées au cours de l’année ont été vues d’un bon œil. Les échanges récents entre Marc Bouchery et Christian Gillet, le Président du Conseil départemental ou Jean-Pierre Bernheim, Vice-Président de l’agglomération d’Angers ont été des premiers jalons permettant de prendre en compte les besoins.

 

« Chaque territoire a sa spécificité, ses habitudes, ses contraintes et il est indispensable d’effectuer un travail pédagogique pour sans cesse convaincre que les territoires y gagneront et présenter les intérêts pour chacun. C’est le rôle du SMA de faire ce travail », explique Marc Bouchery.

 

Avec l’amélioration de la liaison Ancenis/Nort sur Erdre/Héric à laquelle la Région abondera dans le cadre de son plan routier régional, les travaux sur le pont d’Ancenis et les études sur un nouveau pont, les entreprises du Maine et Loire auront un accès amélioré vers l’Aéroport du Grand Ouest.

 

Quant à la desserte ferroviaire future, la liaison Nantes/Rennes représente également un atout avec la potentielle desserte de l’aéroport sans rupture de charge depuis la gare d’Angers qui sera plus rapide que Roissy ou Orly.
Prochaine étape : la mise en place d’un groupe de travail au sein de la CCI du Maine et Loire pour faire des propositions au SMA qui lancera les études sur les dessertes dès les premiers signes donnés par le nouveau gouvernement. « C’est par cette co-construction tenant compte des besoins de chacun que nous répondrons aux attentes de tous » conclut Marc Bouchery pour qui les territoires de Bretagne et Pays de la Loire devront être pleinement associés à l’ensemble des études.

à lire également

Syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest

Syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest